Cine GuppY
 
 
MENU CINEMA
 ↑  
Texte à méditer :  La soif du coeur ne s'apaise pas avec une goutte d'eau.  [ Mocharrafoddin Saadi ]
Filmographie de :
Paul GRIMAULT

Paul GRIMAULT


BIOGRAPHIE

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Né le 23 mars 1905 à Neuilly. Etudes à l'École des arts appliqués. Débuts dans la décoration à l'atelier d'art Pomone et dans la publicité à l'agence Damour où il fait la connaissance de Jean Anouilh et de Jean Aurenche. Avec celui-ci, il réalise des films publicitaires humoristiques, avec la collaboration de Marcel Carné, Max Ernst, Roger Blin, J.B. Brunius, etc. Ces deux derniers sont comme lui membres du Groupe Octobre qu'anime Jacques Prévert. C'est Pierre Prévert qui suggère à Grimault de réaliser des dessins animés, lequel s'associe avec André Sarrut pour fonder en 1936 «Les Gémeaux». Leurs premiers films de commande font apparaître, outre un talent original, une capacité d'organisation du travail en équipe dont le dessin animé français était dépourvu auparavant. L'œuvre de Paul Grimault sera souvent inspirée par les luttes et les espérances des années 1930 et opposera la volonté dominatrice des puissants et des exploiteurs à la vulnérabilité des opprimés et des pauvres. Il saura amener au film d'animation des auteurs éminents comme J. Aurenche (LE MARCHAND DES NOTES, L'ÉPOUVANTAIL, LE VOLEUR DE PARATONNERRES), Roger Leenhardt (LA FLUTE MAGIQUE) et J. Prévert (LE PETIT SOLDAT, LA BERGÈRE ET LE RAMONEUR, LA FAIM DANS LE MONDE, LE DIAMANT, LE CHIEN MÉLOMANE) pour les scénarios, Jean Wiener, Roger Desormière, Marcel Delannoy et Joseph Kosma pour la musique. L'essor des « Gémeaux » et la maîtrise de Grimault justifieront, dès 1945, le projet du premier dessin animé français de long métrage et sa mise en œuvre en 1950. Une centaine de collaborateurs seront associés à la réalisation de LA BERGÈRE ET LE RAMONEUR d'après Andersen, qui sera l'occasion de former les futurs cadres de l'animation française. Un différent opposera Sarrut à Grimault et Prévert qui seront dépossédés de leur droit de regard sur l'achèvement du film qui sortira en 1952 dans une version incomplète que désavoueront ses auteurs. Grimault s'emploiera pendant de longues années à reconquérir ses droits et à réunir les moyens nécessaires pour achever le film. C'est seulement en 1977 qu'il pourra entreprendre de terminer son grand-œuvre qui aura pour titre LE ROI ET L'OISEAU dans sa version définitive. Dans l'intervalle, Grimault avait fondé sa propre société de production pour réaliser deux nouveaux courts métrages (LE DIAMANT et LE CHIEN MÉLOMANE) et favoriser l'éclosion de talents nouveaux comme ceux de Jacques Colombat, Jean-François Laguionie, Emile Bourget et Ihab Shaker. L'art de Paul Grimault — les somptueuses perspectives de ses décors de films, la dynamique très personnelle des mouvements des personnages, une thématique poético-subversive —, son apport au renouveau d'un genre cinématographique qui se sclérosait, son refus des abandons, justifient qu'on le considère comme le fondateur de l'École française du dessin animé moderne.
C'est aussi un illustrateur délicat et, à l'occasion, un décorateur de théâtre dont les débuts remontent à l'avant-guerre quand il participait aux spectacles du « Rideau de Paris ». Il est l'auteur des décors de « Petit Claus et le Grand Claus » (1964), film T.V. de Pierre Prévert.

FILMOGRAPHIE

1937

PHENOMENES ELECTRIQUES. 1939 GO S'ENVOLE.

1941

LES PASSAGERS DE LA GRANDE OURSE.

1942

LE MARCHAND DE NOTES.

1943

L'ÉPOUVANTAIL

1945

LE VOLEUR DE PARATONNERRES.

1946

LA FLUTE MAGIQUE.

1947

LE PETIT SOLDAT

1952

LA BERGERE ET LE RAMONEUR

1958

LA FAIM DANS LE MONDE.

1969

LE DIAMANT.

1973

LE CHIEN MÉLOMANE

C'EST LA GUERRE, MONSIEUR GRUBER (séquence animée pour la pièce de J. Steinberg).

(C) Paul Grimault au travail.

(0) Dessin pour « La bergère et le ramoneur ».







 
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 
 
Free Counter Stat