Cine GuppY
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
MENU CINEMA
 ↑  
Texte à méditer :  La perfection des moyens et la confusion des buts semblent caractériser notre époque.  [ Albert Einstein ]
Fiche du film :
REGLEMENT DE COMPTES A O.K. CORRAL


39 / 14

1957
WESTERN

REGLEMENT DE COMPTES A O.K. CORRAL
GUNFIGHT AT THE O.K. CORRAL

Durée : 122 mn

U.S.A.

REALISATION
John STURGES

CASTING

ROLEACTEUR
Wyatt EarpBurt LANCASTER
Doc HollidayKirk DOUGLAS
Laura DenbowRhonda FLEMING
Kate FisherJo VAN FLEET
RingoJohn IRELAND
Ike ClantonLyle BETTGER
Cotton WilsonFrank FAYLEN
Charles BassettEarl HOLLIMAN
Billy ClantonDennis HOPPER
Ed BaileyLee VAN CLEEF

HISTOIRE

Fort Griffin, Texas. Wyatt Earp, déjà célèbre pour avoir rétabli l'ordre à Dodge City, arrive à temps et sauve Doc Holliday que la foule voulait lyncher. Les deux hommes se retrouvent à Dodge City : l'arrivée de « Doc » est vue d'un mauvais œil par les habitants de la petite ville. Seule l'intervention de Wyatt l'empêche d'être chassé de la ville. Mais, la cote de Doc remonte rapidement lorsqu'il tire Wyatt d'un mauvais pas. L'amitié se noue entre ces deux hommes diamétralement opposés : Earp, le défenseur de la loi, le shérif incorruptible et inflexible ; « Doc », l'aristocrate déchu, joueur à la vie dissolue, alcoolique et phtisique (ancien dentiste !). Pourtant Doc conserve une certaine dignité et les deux hommes apprennent à se respecter. Earp reçoit une lettre de son frère Virgil, shérif de Tombstone : la bande des Frères Clanton terrorise la ville. Il lui demande de l'aide. Earp part pour Tombstone, accompagné de Doc. Le « gunfight » historique a lieu le 16 octobre 1881 : Doc, Earp et ses deux frères, Virgil et Morgan, s'avancent à la rencontre des Frères Clanton. Force restera à la loi. Doc meurt, mais il a retrouvé sa dignité d'homme.


PETITE HISTOIRE

De nombreux films représentèrent, plus ou moins fidèlement, le célèbre «gunfight ». Citons FRONTIER MARSHALL (1939) d'Allan Dwan, dans lequel Jon Hall était Earp et César Romero, Doc Holliday. LA POURSUITE INFERNALE (My Darling Clémentine, 1946) de John Lord est certainement la version la plus célèbre : Henry Fonda incarnait Earp et Victore Mature Holliday. UN JEU RISQUÉ (Wichita, 1955) de Jacques Tourneur racontait un épisode de la vie du célèbre shérif, incarné par Joël Me Créa. En 1967, John Sturges retrouvait (dix ans plus tard) Earp (joué par James Garner) et Doc Holliday (joué par Jason Robards) dans 7 SECONDES EN ENFER. En 1970, Frank Perry réalisait DOC HOLLIDAY, avec Stacy Keach (Doc) et Harris Yulin (Earp). Earp fut également incarné par Walter Huston (dans LAW AND ORDER, 1931) et Richard Dix (dans TOMBSTONE. 1942). Walter Huston fut également Doc Holliday dans LE BANNI (1941) d'Howard Hughes. Dans LES CHEYENNES (1964) de Ford, James Stewart incarnait Earp, tandis que Arthur Kennedy était Holliday. Devant l'énorme succès remporté par le film, le producteur Hal B. Wallis décida de faire LE DERNIER TRAIN DE GUN-HILL (1959) avec Sturges et pratiquement la même équipe technique. Kirk Douglas affrontait Anthony Quinn, qui remplaçait Lancaster.







Cette fiche a été vue 209 fois


 
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 
 
Free Counter Stat