Cine GuppY
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
MENU CINEMA
 ↑  
Texte à méditer :  Ce n'est pas le but qui compte, c'est le chemin.  [ Valérie Guignabodet ] - Extrait du film Danse avec lui
Fiche du film :
NUIT DES FORAINS (LA)


29 / 13


NUIT DES FORAINS (LA)
GYCKLARNAS AFTON

Durée : 90 mn


REALISATION

Ingmar BERGMAN

CASTING

ROLEACTEUR
AlbertiAke GRONBERG
Anne, l'écuyèreHarriet ANDERSON
Frost, le clown blancAnders EK
FranzHasse EKMAN
Agda, l'ancienne épouse de FranzAnnika TRETOW
Alma, la montreuse d'oursGundrun BROST
Sjuberg, le directeur de théâtreGunnar BJORNSTRAND
Jens, le cocherErik STRANDMARK
L'officierAke FRIDELL
Le nain KIKI

HISTOIRE

En Suède, vers 1900. La troupe d'un petit cirque donne quelques représentations minables au hasard des villes rencontrées. Son directeur, Alberti, a jadis quitté sa femme Agda, qui réside dans la bourgade où le cirque installe son chapiteau. En compagnie de sa jeune maîtresse Anne, devenue écuyère, il subit les sarcasmes humiliants du directeur du théâtre local auquel il est venu quémander le prêt de quelques costumes. La parade s'achève lamentablement avec l'intervention de la police. Alberti, bravant la jalousie d'Anne, rend visite à son ancienne épouse. Anne se venge en le trompant avec l'acteur Franz, bellâtre qui lui a promis un bijou en toc. Au comble du désespoir, Alberti provoque Franz au cours de la représentation. Un combat à mains nues est aussitôt décidé, sous l'arbitrage du directeur du théâtre. Titubant sous les coups, Alberti connaît la plus cruelle des humiliations. Il s'isole dans sa roulotte, manque son suicide et va tuer l'ours d'Alma, la femme du clown Frost, son frère en désespoir. La caravane de roulottes reprend la route. Alberti et Anne, marchant côte à côte, échangent un triste sourire.


PETITE HISTOIRE

Ce film fut tourné à l'époque où Bergman se considérait plutôt comme un homme de théâtre et faisait des films « pour se distraire » (selon un mot d'une de ses actrices Eva Dahl-beck). Une fois encore le monde du spectacle devient le thème essentiel. Bergman oppose la vie misérable d'un cirque ambulant et la réussite sociale d'un théâtre de province. Ce qui motivait le titre initial « La sciure et le clinquant ». LA NUIT DES FORAINS est célèbre pour une séquence qui sert d'apologue et qui contient les idées majeures du film : des images surexposées, proches de l'esthétique des films surréalistes des années 30 (on pense surtout à L'AGE D'OR) montrent la femme du clown Frost qui se baigne nue devant des artilleurs hilares et provoque la mort spirituelle de son époux. Toute la philosophie des premiers films de Bergman est contenue dans celte séquence : cesser d'aimer, c'est mourir. L'aspect désespéré du film était renforcé par l'utilisation de la ponctuation par fondus au blanc, ce qui crée l'impression de lumière insupportable d'un monde sans air. LA NUIT DES FORAINS, très mal accueillie en Suède, est certainement l'un des films les plus personnels de Bergman. A la question : « Quelle place faites-vous à LA NUIT DES FORAINS au sein de votre ?uvre ? », l'auteur répondit : « Ce film fut pour moi une libération ».







Cette fiche a été vue 256 fois


 
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 
 
Free Counter Stat