Cine GuppY
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
MENU CINEMA
 ↑  
Texte à méditer :  Les urnes sont importantes car elles sont une chance et un pouvoir.  [ Les Ogres de Barback ] - Extrait d'une interview sur Evene.fr - Avril 2007
Fiche du film :
ELENI


215 / 8


ELENI
ELENI

Durée : 117 mn


REALISATION

Peter YATES

CASTING

ROLEACTEUR
Eleni GatzoyionnisKate NELLIGAN
Nicholas "Nick" GageJohn MALKOVICH
KatinaLinda HUNT
KatisOlivier COTTON
SpiroRonald PICKUP
La grand-mèreRosalie CRUTCHLEY
JoanGlenne HEADLY
AnaDimitra ARLISS
Christos Steve PLYTAS
Le grand-pèrePeter WOODTHORPE
Christos jeuneAlfred MOLINA

HISTOIRE

Nicholas Gage est grand reporter au « New York Times » depuis plusieurs années. Né en 1939 à Lia, au Nord de la Grèce, iI a rejoint son père, installé aux États-Unis, en laissant derrière lui sa mère, Eleni, qui a été peu après fusillée par la guérilla communiste. Nick veut comprendre et connaître les circonstances de sa mort et retrouver son bourreau. II se fait nommer corres­pondant a Athènes ou il s'établit avec sa famille en 1977. Là, il enquête et de témoignage en témoignage, parvient à reconstituer cette tra­gédie. En 1948, la Grèce est déchirée depuis deux ans par une guerre civile qui oppose les milices monarchistes aux guérillas communistes. Eleni dans l'attente de pouvoir rejoindre son man aux Etats-Unis éleve seule ses trois enfants En dehors d'eux, nen n'a d'importance à ses yeux. Et, bien que fille de monarchiste, elle donne une nuit asile a un partisan communiste de ses amis recherché par la police, Spiro. Quand les guéril­las communistes se rapprochent de Lia, tous les hommes s'enfuient laissant à leurs épouses la garde de leurs familles et de leurs biens. Les communistes investissent le village et, menés par l'intraitable Katis, réquisitionnent vivres et habi­tations et obligent les villageois à assumer, outre les travaux des champs, le transport de pierres pour édifier des retranchements. Eleni est le point de mire de Katis qui voit en elle l'ennemie ? car monarchiste et « américaine » ? tout en se sentant attiré par sa beauté et son courage. Pour le salut de sa famille, celle-ci accepte stoïuement les brimades. Quand, après une san­glante attaque des troupes royalistes, Katis ordonne la déportation des enfants Eleni décide de s'évader avec les siens. Ses enfants parvien­nent à fuir mais elle est prise. Apres une parodie de procès, elle est condamnée a être fusillée. Exé­cutée le 28 août 1948 avec douze autres villa­geois, elle lance, avant de mourir, un dernier appel a ses enfants. Trente ans plus tard, enfin face a Katis et prêt a le tuer d'une balle, Nick, entend cet appel II épargne le tortionnaire.


PETITE HISTOIRE

Publié en 1983 le livre de Nicholas Gage fait pres­que cinq cents pages. Steve Tesich ? dont l'itinéraire est proche de celui de Gage puisque né lui aussi dans les Balkans, lui a connu son père émigré aux Etats-Unis que jeune adolescent ? dut le condenser en cent trente-cinq pages. Il lui fallut donc sacrifier des éléments et des personnages synthétisant par exem­ple dans celui de Katina plusieurs femmes de Lia. Il rédigea cinq versions du scénario pour équilibrer au mieux l'histoire d'Eleni et celle de Nick pour qu'elles progressent simultanément en se recoupant sans avoir recours à la classique construction en flashes-back. Un tournage sur les lieux de l'action s'avérant impossible, Lia a été en partie reconstitué à Ronda dans le sud de I'Espagne dont l'environnement était proche de celui originel.







Cette fiche a été vue 297 fois


 
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 
 
Free Counter Stat