Cine GuppY
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
MENU CINEMA
 ↑  
Texte à méditer :  Il est impossible d'avoir en même temps un idéal et de l'argent. L'un chasse l'autre.  [ Christine Arnothy ] - Extrait de Un type merveilleux
Fiche du film :
IMAGE (L')


88 / 9


IMAGE (L')

Durée : 90 mn


REALISATION

Jacques FEYDER

CASTING

ROLEACTEUR
L'imageArlette MARCHAL
L'ingénieurMalcom TOD
Le diamantaireVictor VINA
Le séminaristeJean MARGUERITTE
Le peintreFred Louis LERCH
Le hobereauHans MELZER
Le modèleSuzy VERNON
La cousineRia DE JASZONYI
L'astronomeFred HENNINGS
Le chauffeurArmand DUFOUR

HISTOIRE

Quatre hommes, de condition, de valeur morale et intellectuelle très différentes, tombent amoureux d’une femme qu’ils n’ont jamais vue et de qui, ils ne connaissent que l’image exposée dans la vitrine d'un photographe, Les quatre hommes - un peintre, un ingénieur, un diamantaire et un ancien séminariste - se lancent à la recherche de l’inconnue. Le peintre abandonne en route, les trois autres, qui ne se connaissent pas, se retrouvent dans une auberge de la puszta hongroise, non loin du château où la mystérieuse inconnue mène une vie monotone auprès d'un mari qui ne la comprend pas. Les trois hommes se lient d’amitié et parlent de leur idole sans comprendre qu’ils parlent de la même femme. Ils finiront pourtant par comprendre qu’ils sont rivaux. Tous les trois reprendront la route à la poursuite du rêve qu’ils n’atteindront pas. Ils ignoreront même qu’à un certain moment, il leur aurait suffi de faire quelques pas pour se trouver en présence de la belle inconnue.


PETITE HISTOIRE

Jules Romains, qui avait déjà écrit « Dono- goo-Tonka», s’intéressait vivement au cinéma, capable selon lui d’exprimer ses convictions unanimistes. Il composa donc L’IMAGE, mais estima qu’il avait été trahi par le distributeur du film, Jean de Merly, après quelques coupures pratiquées par ce dernier. Le romancier intenta un procès, qui ne fut pas plaidé, une transaction étant intervenue pour ne pas léser les intérêts des commanditaires autrichiens. Le film fut tourné à Vienne et en extérieurs en Hongrie où les artistes furent accueillis chaleureusement. Les femmes de chambre de l'auberge buvaient l’eau de Cologne d’Arlette Marchal... L’IMAGE ne connut pas un grand succès commercial, Jacques Feyder dira pendant longtemps que c’est son film préféré.





Cette fiche a été vue 260 fois


 
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 
 
Free Counter Stat