Cine GuppY
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
MENU CINEMA
 ↑  
Texte à méditer :  Les plus grandes aventures sont intérieures.  [ Hergé ]
Fiche du film :
FEMME ET LE PANTIN (LA)


58 / 10

1935
DRAME

FEMME ET LE PANTIN (LA)
THE DEVIL IS A WOMAN

Durée : 80 mn

U.S.A.


CASTING

ROLEACTEUR
Concha PerezMarlène DIETRICH
Don PasqualLionel ATWILL
Antonio GalvanCesar ROMERO
Don PaquitoEdward Everett HORTON
TuertaTempe PIGOTT
Senora PerezAlison SKIPWORTH
MorenitoDon ALVARADO
Docteur MendezMorgan WALLACE
MariaJil DENNETT

HISTOIRE

Dans une Espagne fantasque, baroque, intemporelle, où se déroule un carnaval effréné, au milieu d'une débauche de masques et de serpentins, le jeune Antonio Galvan, qui complote contre le régime, tombe amoureux de la belle Concha Perez, chanteuse de cabaret, séductrice vénale et femme fatale. Son ami Don Pasqual, également amoureux d'elle, le met en garde contre cette femme qui est un véritable démon, responsable de la perte de plusieurs hommes (dont lui-même). Rien n'y fait ; les deux rivaux se battent en duel. Don Pasqual est blessé, Antonio arrêté. Concha semble décidée à suivre son nouvel amant. Elle lui procure un passeport qui lui permettra de quitter l'Espagne mais l'abandonne à la dernière minute.


PETITE HISTOIRE

Ce film marque la fin de la collaboration (explosive) Sternberg/ Marlène, et probablement de leur amour. Il est encore plus frénétique et baroque que les précédents (L'ANGE BLEU, MOROCCO, X27, SHANG AI- EXPRESS, BLONDE VÉNUS, L'IMPÉRATRICE ROUGE), et son érotisme est constamment magnifié par le style. Les rapports masochistes du cinéaste et de sa vedette y sont flagrants (on notera la ressemblance physique de Lionel Atwill et de Sternberg). Bien que l'Espagne ici dépeinte soit aussi exotique et artificielle que l'Afrique du Nord de MOROCCO ou la Russie de L'IMPÉRATRICE ROUGE, le gouvernement espagnol jugea la reconstitution sacrilège et interdit le film sur son territoire. Il fit même des pressions pour obtenir (en vain) la destruction de toutes les copies.

L'oeuvre de Pierre Louys inspira de nombreux autres films, notamment (sous le titre LA FEMME ET LE PANTIN) ceux de Reginald Barker (U.S.A. 1919, avec Géraldine Farrar), Jacques de Baroncelli (France 1929, avec Conchita Montenegro) et Julien Duvivier (France 1959, avec Brigitte Bardot), et (sous le titre CET OBSCUR OBJET DU DÉSIR) celui de Luis Bunuel (France 1977, avec Carole Bouquet et Angela Molina).

Quant à Sternberg, après sa séparation avec Marlène (et la Paramounl), il dut se rabattre vers des films moins personnels : une adaptation de CRIME ET CHATIMENT (1935), SA MAJESTÉ EST DE SORTIE (1936), etc.







Cette fiche a été vue 235 fois


 
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 
 
Free Counter Stat